• Stéfanie Rinfret

L’hypnose

Qu’est-ce que c’est?


L’hypnose est un état différent de la relaxation ou du sommeil et où l’attention est entièrement concentrée sur un élément porté à la conscience. Ce peut être un une image, ou un élément que l’on souhaite travailler, par exemple. C’est un peu comme quand on est pleinement absorbé par une activité ou un sujet qui nous passionne. En état d’hypnose, certaines personnes ont l’impression de perdre la notion du temps ou de l’espace, ou encore ont l’impression d’être engourdies ou que les sons s’éloignent. Il peut aussi arriver qu’on ne se souvienne pas de toute la séance, qui paraît alors par moments comme « lointaine ».

D’autres personnes ont simplement l’impression de prendre un moment pour se détendre et se centrer sur eux-mêmes. Dans tous les cas, l’objectif de l’hypnose est de permettre un travail de réflexion intérieur pour favoriser le changement.


L’hypnose est un outil qui permet d’aborder plus directement les éléments qu’on souhaite travailler. Je l’utilise pour les problématiques que je traite déjà sans nécessairement y avoir recours, le plus souvent :


- Anxiété

- Douleur chronique

- Difficultés d’estime de soi

- Difficultés de sommeil

- Tabagisme


Je ne pratique pas l’hypnose de régression (i.e. retourner dans le passé pour dénouer des traumatismes ou encore pour se souvenir d’événements passés).

L’hypnose comme telle n’est pas une technique réglementée. Ainsi, toute personne peut la pratiquer sans nécessairement avoir de diplôme reconnu en psychothérapie. Par ailleurs, il existe des associations fiables qui enseignent et encadrent la pratique de l’hypnose. Je suis membre certifiée par la Société américaine d’hypnose clinique (American Society of Clinical Hypnosis – ASCH). Cette certification requiert des formations théoriques, de la supervision individuelle, et au moins deux années de pratique de l’hypnose.


C’est via mon titre de psychologue (et non « hypnothérapeute ») que mes clients sont protégés et s’assurent de la qualité et de l’éthique des services que j’offre – donc via l’Ordre des Psychologues du Québec (OPQ).


Comment se déroule une séance?


Nous prenons d’abord un moment pour que je vous explique en quoi consiste l’hypnose, puis nous décidons ensemble des objectifs et des éléments inclus dans la séance. Une séance peut durer de quelques minutes à 45 minutes. La plupart du temps, c’est moi qui vous parle et vous guide. J’enregistre chacune des sessions et vous pouvez les réécouter entre les rencontres. Plus on prend le temps de pratiquer l’hypnose entre les rencontres, plus les suggestions hypnotiques s’intègrent. Nous pouvons faire autant de séances que nécessaire. Il y a aussi possibilité d’appliquer vous-même l’autohypnose à la maison une fois que vous maîtrisez bien la technique.

Il arrive aussi que nous entrions également en interaction en cours de rencontre, pour que vous me partagiez votre vécu en cours de séance. Vous n’êtes alors jamais contraint à partager des éléments si vous ne le souhaitez pas.


Mythes


1- Je pourrai dévoiler des choses que je ne veux pas dire ou poser des gestes que je ne veux pas poser en état d’hypnose. Le thérapeute aura emprise sur moi lorsque je serai en état d’hypnose.


Faux. Personne ne peut poser de gestes qu’il ne souhaite pas poser ou dire des paroles qu’il ne souhaite pas dire en état d’hypnose. À tout moment lors d’une séance, on peut faire le choix de se « réveiller » ou ne pas complètement suivre les indications du thérapeute. L’hypnose de spectacle donne souvent l’illusion que les participants sont contraints d’agir sous les « ordres » de l’hypnotiseur, mais ces derniers ont notamment fait le choix de monter sur scène. L’hypnose en thérapie se déroule différemment.



2- L’hypnose me permettra de régler plus facilement mes difficultés sans avoir à y faire face directement. C’est magique!


Faux. L’hypnose, bien que directement centré sur la problématique pour laquelle elle est utilisée, demeure un outil parmi d’autres pour un travail sur soi qui peut prendre un certain temps. Il est recommandé de s’investir dans la pratique pour de meilleurs résultats, notamment en réécoutant fréquemment les séances enregistrées. De plus, on se souvient généralement des éléments centraux qui sont abordés dans les séances, lorsque vous vous sentez prêt(e) à les nommer et les aborder.



3- Je pourrais ne jamais revenir à la conscience, je vais demeurer « pris » en état d’hypnose.


Faux. Il est impossible de rester « coincé » de façon permanente en état d’hypnose. Le thérapeute prend le temps de ramener la personne à la conscience en fin de séance. On peut choisir de demeurer un certain temps en état de relaxation profonde, par exemple en pratiquant l’autohypnose, mais tôt ou tard, on doit bien retrouver nos « obligations »

quotidiennes! Un peu comme on ne pourrait pas demeurer de façon permanente endormi…



4- L’hypnose ne fonctionnera pas si je n’entre pas en état profond de relaxation.


Faux. Même si on peut se pratiquer à atteindre un état d’hypnose de plus en plus profond, les études montrent qu’il n’y a pas de lien entre la profondeur de l’état d’hypnose et l’efficacité de la technique. Selon plusieurs auteurs, tout le monde est « hypnotisable », à différents niveaux. Seulement une minorité des gens, par ailleurs, atteignent un état de « transe » très profond.



5- Il peut être dangereux de pratiquer l’hypnose.


Faux. Un professionnel compétent connaît les contre-indications de cette technique et ne devrait l’utiliser que pour les problématiques qu’il sait déjà traiter avec d’autres modalités de traitement, donc pour lesquelles il a l’expertise d’agir.



173 vues

Psychologue, Baie-D'Urfé, Beaconsfield, Côte-Saint-Luc, Dollard-Des Ormeaux, Dorval, Hampstead, Kirkland, L'Île-Dorval, Mont-Royal, Montréal, Montréal-Est, Montréal-Ouest, Pointe-Claire, Sainte-Anne-de-Bellevue, Senneville, Westmount, Ahuntsic, Cartierville, Anjou, Côte-des-Neiges, Notre-Dame-de-Grâce, Lachine, LaSalle, Le Plateau-Mont-Royal, Le Sud-Ouest, L'Île-Bizard–Sainte-Geneviève, Mercier, Hochelaga, Maisonneuve, Montréal, Montréal-Nord, Outremont, Pierrefonds, Roxboro, Rivière-des-Prairies, Pointe-aux-Trembles, Rosemont–La Petite-Patrie, Saint-Laurent, Saint-Léonard, Verdun, Ville-Marie, Villeray, Saint-Michel–Parc-Extension, Psychothérapeute., Mirabel, Deux-Montagnes, Oka, Saint-Eustache, Pointe-Calumet, Saint-Joseph-du-Lac, Sainte-Marthe-sur-le-Lac, Blainville, Boisbriand, Bois-des-Filion, Lorraine, Rosemère, Sainte-Anne-des-Plaines, Sainte-Thérèse, Mascouche, Terrebonne, Charlemagne, L'Assomption, Repentigny, Saint-Sulpice, L'Épiphanie, Psychologue, Psychothérapeute.